29 octobre 2022 ~ 0 Commentaire

La Saignée, Cédric Sire, Le Livre de Poche – Saignant et efficace !

SireBonjour à tous,

Aujourd’hui, je vous parle de La Saignée, un polar horrifique (le mot est de l’auteur) de Cédric Sire.

Mon appréciation♥♥♥ / 5

Ma chronique sur Babelio : Région parisienne. Estel a été exclue de la police après une bavure qui a coûté la vie à une jeune femme. Elle travaille maintenant dans une agence de gardes du corps et est recrutée par un écrivain célèbre et sulfureux.

Marseille. Quentin Falconnier, policier expert en informatique, traque le pourvoyeur en armes de délinquants locaux. Il réussit à l’identifier, mais les images qu’il découvre sur l’ordinateur du trafiquant vont bien au-delà…

Paris. Le lieutenant Delphine Bellefonds s’inquiète de l’absence d’un de ses amis, détective privé, qui lui avait remis la photo d’une jeune femme disparue. Elle fait vite le lien avec les découvertes du policier marseillais.

Sire

Il faut reconnaître les compétences de l’auteur pour imaginer une telle intrigue, sur-vitaminée et couverte d’hémoglobine, et maintenir le suspense jusqu’au bout. Oui, il en faut du talent pour imaginer autant de rebondissements et de fausses pistes. Le problème, c’est que la ficelle est souvent si grosse qu’on peine à y croire. On a alors la furieuse envie de tourner des pages pour sauter au rebondissement suivant…

Si l’on met de coté le personnage d’Estel, dont la complexité constitue la moelle du suspense, la psychologie des autres personnages est assez basique : la fliquette honnête mais un peu naïve, le flic aigri qui ne rêve que de démontrer sa supériorité, le truand sans subtilité ou le romancier plus retors que lui tu meurs…

L’écriture est agréable, directe et sans trop de fioritures ; pas de difficulté de lecture. La narration est très rythmée : quelques allers-retours dans le passé d’Estel, mais surtout d’incessants changements de points de vue et d’innombrables rebondissements et fausses pistes. Tout est fait pour capter l’attention et tenter de la conserver. Et ça marche plutôt bien ! On ne s’ennuie pas.

La Saignée est le premier roman de Cédric Sire que je lis, et je ne l’aurais sans doute pas fait si je n’avais pas rencontré l’auteur au Gujan Thrillers Festival. Je ne saurais donc dire s’il y a un format Cédric Sire, mais je crains que oui, et je ne suis pas certain d’avoir envie de vérifier en lisant un deuxième de ses ouvrages.

 

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus