10 octobre 2022 ~ 0 Commentaire

Le dernier paradis, Antonio Garrido, Bernard Grasset – Jack au pays des Soviets

Bonjour à tous

Aujourd’hui, je vous parle de Le dernier paradis, un roman d’Antonio Garrido, traduction de Nelly et Alex Lhermillier, édité en France en 2016.

Mon appréciation♥♥♥ / 3

GarridoMa chronique sur Babelio : 1932. Brillant mécanicien, Franck Beilis a été licencié par Ford parce que d’origine juive. Depuis, il cohabite et survit avec son père, devenu alcoolique à la mort de son épouse, dans un appartement de Brooklyn.

À bout de ressource, il reprend contact avec Andrew, un ami d’enfance devenu syndicaliste communiste. Celui-ci tente de le convaincre d’émigrer en URSS. Il y parviendra après que Jack, au cours d’une altercation, soit convaincu d’avoir tué le propriétaire de l’appartement de son père.

La trame de l’histoire, basée sur des réalités historiques, tient la route. On adhère volontiers à ce mariage contre nature entre un chantre du capitalisme américain (Ford) et un état communiste (l’URSS) pour construire une usine d’automobiles à Gorki – l’argent n’a pas d’odeur ! -, comme on imagine bien que des ouvriers, victimes du crash boursier de 1929, rêvent d’un avenir meilleur en Russie communiste.

En revanche, les multiples aventures de Jack, un apprenti capitaliste au pays des Soviets, finissent par exaspérer. Et ce n’est pas l’épilogue qui sauvera la face !

Le roman est centré sur un Jack Beilis qui ne sait plus en quoi croire ou à qui faire confiance. La personnalité des autres personnages, qui va de l’effacement à la manipulation, manque généralement de subtilité, même si les jeux d’acteurs sont bien dissimulés. On est finalement peu surpris par les « vrais » caractères révélés lors du dénouement.

Entrer dans le roman demande un petit effort. Ensuite on se laisse prendre par la narration, jusqu’à l’épilogue. C’est bien et simplement écrit ; il y a du rythme, un peu comme dans un thriller. L’auteur délivre donc un roman plutôt long, qui se laisse lire sans grande difficulté.

Dommage que cela ressemble trop à un remake de  « Tintin au pays de soviets »…

 

Tags: , ,

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus