05 septembre 2022 ~ 0 Commentaire

Inde – 01/09/2022 : Udaipur

Capture

Mauvaise nuit : mon mal de gorge a nettement empiré et je suis en souffrance pour déglutir… Malgré un sommeil haché et peu reposant, je n’hésite pas à partir pour la randonnée prévue dans les villages des montagnes environnantes. Une petite angine ne va pas m’interdire une marche de trois heures ! Je pense cependant me reposer l’après-midi, laissant mon épouse et son fils poursuivre seuls les visites.

Notre chauffeur nous conduit à la ferme de notre guide ; nous sommes à peine à sept kilomètres du centre d’Udaipur et à six-cents mètres d’altitude, mais nous avons totalement changé d’ambiance : au revoir la ville, vive la campagne !

Notre guide nous fait tout d’abord visiter son village : les peintures nuptiales traditionnelles sur les façades des maisons, les artisans (deux ateliers d’ébénistes, la meunière, etc.), l’école privée, le bar (où certains dégusteront un thé)…

Toutes les personnes que nous rencontrons sont accueillantes, gentilles, bienveillantes, y compris les enseignants dont nous avons un peu perturbé les classes. Par respect pour elles, nous avons évité de les photographier.

IMG_7008 IMG_7009 IMG_7011 IMG_7013

Nous partons ensuite dans la campagne, un plateau agricole où l’on cultive le millet, pour les graines et la farine, ou coupé « en herbe » pour nourrir le bétail (une tâche sur laquelle nous n’avons vu que des femmes…).

La mousson a été particulièrement généreuse cette année ; certains chemins sont transformés en ruisseau, que nous devrons parfois traverser à gué, les pieds dans l’eau. Le guide nous explique qu’avec tous les lacs aménagés dans la montagne, il y a peu de risque d’inondation, le trop plein de l’un se déversant dans l’autre. Mais cela peut arriver, et il nous le montre vidéo à l’appui…

IMG_7015 IMG_7021 IMG_7023 IMG_7025 IMG_7026 IMG_7030 IMG_7032 IMG_7033 IMG_7036 IMG_7038

La température est élevée, avec un fort taux d’humidité. Nous avons également été assez bavard, et notre vitesse de déplacement s’en est ressentie. Le guide nous propose donc d’éviter la dernière montée du parcours et d’emprunter un raccourci pour rentrer à la ferme. Ce que nous acceptons.

Nous déjeunons ensuite sur la terrasse du logement principal de la ferme, de plats traditionnels préparés sur place et servis toujours avec beaucoup de gentillesse. Délicieux !

IMG_7041 IMG_7042

Nous rentrons ensuite à l’hôtel pour un petit temps de repos, qui va durer…

Je me sens très fatigué et aux maux de gorge s’ajoutent une toux sèche et un gros rhume. Je décide donc de faire un autotest COVID : positif !

Craignant que les produits apportés de France aient souffert de la chaleur, nous faisons demander aux services de l’hôtel de nous apporter des tests achetés localement. Le premier n’est pas clair, mais semble légèrement positif. J’en fais un second, qui ressort clairement positif. C’est un vrai problème : nous prenons un avion le lendemain pour rentrer à Delhi, puis deux jours plus tard pour le retour à Paris. Si je suis vraiment positif, je vais devoir rester 7 jours à l’isolement, donc pas question de prendre l’avion…

Après contact avec nos assurances (c’est long, et fastidieux, on est baladé de service en service, etc. Il faut s’accrocher pour ne pas renoncer !), nous décidons de faire un tests PCR, seul officiellement reconnu si les assurances doivent intervenir.

L’infirmier vient faire le prélèvement peu avant minuit. Je vais passer une nouvelle nuit agitée, convaincu que je resterai dans cette chambre encore 7 jours. Heureusement, elle offre une belle vue sur le lac, et j’ai ma liseuse et mon PC pour lire et écrire…

« À quelque chose malheur est bon », dit-on. Cet après-midi « COVID » aura également été le seul du séjour arrosé par la mousson. Une pluie diluvienne pendant plus de 4 heures qui ne nous aurait pas permis, de toute façon, de visiter la ville.

 

 

 

Tags: , ,

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus