23 juin 2022 ~ 0 Commentaire

La proie, Deon Meyer, Gallimard/folio – Un thriller efficace

MeyerBonjour à tous,

Aujourd’hui, je vous parle de La proie, un thriller de Deon Meyer (traduction de Georges Lory).

Mon appréciation♥♥♥♥ / 5

Ma chronique sur Babelio : À Bordeaux, Daniel Darret porte secours à une artiste agressée par une bande de loubards. Quelques temps plus tard, il est contacté par ses anciens amis de la lutte anti-apartheid en Afrique du Sud.

Au Cap, les inspecteurs Benny Griessel et Vaughn Cupido se voient confier un dossier pourri : l’enquête sur la mort d’un ancien policier, reconverti comme garde du corps, qui semble avoir été balancé hors d’un train de luxe.

Objectivement, j’ai lu de meilleurs Deon Meyer, comme par exemple En vrille ou 13 heures.

Meyer

L’écriture est toujours aussi efficace : simple et directe, rythmée par l’alternance entre deux intrigues que rien ne semble relier et par des chapitres assez courts.

Les personnages, qu’ils soient récurrents comme les policiers, ou occasionnels; sont bien trempés : ils ont leurs lignes de forces, leurs doutes, leurs fissures et leurs zones d’ombre. La consistance, physique, relationnelle et psychologique, des personnages est l’une des caractéristiques des romans de l’auteur.

Ce sont plus les intrigues, qu’on ne verra converger qu’à la toute fin, qui paraissent décevantes. On peut admettre que des anciens de l’ANC, déçus, complotent contre un président corrompu. Mais s’en remettre à un ancien tireur d’élite plus que quinquagénaire, reconverti dans le menuiserie depuis plus de 10 ans… Sans compter les nombreuses incohérences dans la façon dont Daniel Darret est suivi. La partie sud-africaine du roman paraît plus crédible, si l’on accepte que, chez les policiers, l’honnêteté l’emporte toujours sur la fidélité.

Un thriller efficace, qui n’égale cependant pas les meilleurs de l’auteur.

 

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus