17 juin 2022 ~ 0 Commentaire

L’assassin au bout du couloir, Nana Malone, Kobo Originals – Sans intérêt

Bonjour à tous,

Aujourd’hui, je vous parle de L’assassin au bout du couloir, de Nana Malone (traduction de Camille Thovert).

Mon appréciation / 5

MaloneMa chronique sur Babelio : Lyra et Marcus sont membres de deux agences secrètes que tout oppose. Lyra a cru tuer Marcus, mais elle l’a raté. Ils deviennent amants, et jouent à je t’aime/moi non plus, ou pas du tout/un peu/à la folie…

Le plus compliqué dans ce roman est de décider si les scènes de sexe (de « cul » pour reprendre les mots de l’auteur) servent d’intermèdes entre deux scènes de tuerie, ou l’inverse…

À la fin des années 1900, Gérard de Villiers, avec sa série SAS, s’était fait un spécialiste du genre. Encore situait-il l’action de ses ouvrages dans un contexte géopolitique d’actualité. Ici, l’action se situe dans un Los Angeles intemporel, peut-être un peu futuriste, mais qui pourrait aussi bien être celui des guerres de gangs de la fin du 20ème siècle. Un  contexte qui n’éclaire rien…

Le récit alterne les points de vue de Lyra et de Marcus, ce qui devrait donner du rythme. Mais le ton est tellement indifférencié qu’on finit par se demander qui est qui, et par tourner les pages avec ennui en se demandant lequel des deux on est en train  d’écouter se raconter…

Finalement, l’histoire est tellement pauvre que je ne saurais dire si elle est bien écrite (et traduite) ou pas…

Sans aucun intérêt !

Je remercie Babelio et Kobo Originals de m’avoir fait découvrir l’auteur et son roman.

 

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus