18 septembre 2021 ~ 0 Commentaire

La trilogie bordelaise, tome 2 : Déviance, Philippe Charrac, Cairn – Un bon polar d’action

CharracMon appréciation : ♥♥♥ / 5

Ma chronique sur Babelio : Une jeune lycéenne est assassinée dans sa chambre. Le lieutenant Lazare Servent, un policier très doué, au passé sulfureux et détesté par ses collègues, s’approprie l’enquête, soupçonnant la main et la maîtrise d’un tueur en série. Le commissaire Landres, qui protège Servent, lui attribue un co-équipier, Frank Castel, un nouveau venu, muté de Paris après avoir abattu un braqueur en état de légitime défense.

Un deuxième crime est commis, une seconde lycéenne et sa mère ; un carnage non maîtrisé que Servent attribue immédiatement au même tueur…

CharracL’intrigue est plutôt simpliste. Elle se résume à la chasse d’un tueur qui se croit le plus intelligent par un policier intuitif et surdoué. Elle est rondement menée, avec beaucoup d’action et une narration basée sur le point de vue des enquêteurs et celui du tueur. Elle est enfin le support d’une galerie de portraits d’où les politiques ne sortent pas grandis.

Les personnages principaux sont un peu caricaturés, au sens où leurs émotions et traits de caractères dominants sont exagérés, laissant peu de place aux autres qui pourtant finiront pas trouver leur place.

Le livre est écrit simplement, sans recherche d’effets de style. L’alternance des points de vue, la succession des événements et les progrès de l’enquête rythment bien la narration. La lecture est agréable et l’on ne s’ennuie pas.

Un bon polar d’action où la psychologie n’est pas totalement absente.

 

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus