19 juin 2021 ~ 0 Commentaire

Un an en Seine-Saint-Denis, Loïc Malfroy – Un peu de naïveté qui ne gâche rien…

MalfroyMon appréciation : ♥♥♥ / 5

Ma chronique sur Babelio : Quand on vient de Lyon et que pour sa première affectation en tant que professeur d’EPS on obtient un poste dans un collège de Seine-Saint-Denis, on peut avoir des raisons d’être inquiet : au stress de la première prise de responsabilité devant une classe s’ajoute la réputation d’un département connu comme le plus difficile de métropole.

Quand on y arrive par choix, pour mieux préparer un retour rapide sans le Rhône et avec trois copains/copine, eux-mêmes nommés dans des établissements proches et avec qui on va partager une colocation, on a quand même quelques raisons de se rassurer…

Le récit de cette première année en poste, dans un environnement anxiogène, est intéressant. On y croise des enseignants qui assurent, des enfants parfois difficiles mais souvent attachants, des parents qui en général essaient de faire leur job, sans en avoir toujours les moyens…

malfroyIl y a bien sûr quelques moments de fort stress, quand le prof a le sentiment d’avoir raté son concours et perdu le contrôle de la classe, ou quand de mystérieux incendies éclatent dans les locaux du collège…

On en tire quand même la conclusion que la réputation de la Seine-Saint-Denis est peut-être surfaite et que certaines banlieues lyonnaises ne valent sans doute guère mieux.

Je suis un peu plus réservé sur certaines tentatives de théorisation des problèmes et de leurs solutions. Je ne prétends pas être un expert du sujet, mais certaines réflexions ou propositions m’ont paru sortir tout droit des livres de cours de l’auteur. J’y ai vu une sorte de naïveté que la jeunesse et la courte expérience de l’auteur expliquent sans doute. Nul doute que dans quelques années, avec plus de « bouteille » et de recul, il relira certains passages de son livre avec un petit sourire attendri pour le naïf qu’il fut.

Il y a cependant un point que je ne lui contesterai pas : vivre avec un petit groupe d’amis proches et pouvoir partager avec eux au quotidien les difficultés rencontrées est certainement un excellent moyen de garder la tête hors de l’eau et de prendre rapidement un peu de recul sur les événements.

Et pour terminer, bravo à Magdalena pour les illustrations de couverture, et merci pour sa dédicace.

 

Tags: , ,

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus