01 avril 2021 ~ 0 Commentaire

Mon bilan lecture du 1er trimestre 2021

ZeniterCoulonLes livres que j’ai particulièrement appréciés ce trimestre :

  • Romans en langue française :
      • Sombre dimanche, d’Alice Zeniter, chez Albin Michel : vies étriquées dans les années sombres de la Hongrie…
      • Une bête au Paradis, de Cécile Coulon, chez L’Iconoclaste/le Livre de Poche : quelle qualité d’écriture !

zehcaplan

  • Romans étrangers :
      • Décompression, de Juli Zeh, chez Actes Sud : quand le piège se referme dans une ambiance étouffante
      • Missouri 1627, de Ted Caplan & Jenni Hendriks, chez Bayard Jeunesse : l’avortement dans un road movie grave, tendre et drôle

NielMaud

 

  • Polar :
      • Sur le ciel effondré, de Colin Niel, chez Babel noir : par un des maître du polar ethnologique moderne !
      • Le festin de l’araignée, de Maud Tabachnik, chez Viviane Hamy : une enquête dans l’Amérique de Trump avec 20 ans d’avance

 

  • VianBrumesPoésie :
      • Textes et chansons, de Boris Vian, chez Juillard/10-18 : un auteur à (re)découvrir
  • Essai :
      • Brumes sur le détroit, de Danielle Aubry, chez La chambre d’échos : une réflexion engagée sur l’immigration clandestine africaine

 

Maciejak

 

La grosse déception du trimestre : Quand la reine chante les abeilles dansent, de Véronique Maciejak, chez Eyrolles : quand on essaie de vous faire croire qu’un livre peut vous coacher…

 

Vous pouvez retrouver sur ce blog toutes mes chroniques sur ces livres.

 

Tags: , ,

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus