19 mars 2021 ~ 0 Commentaire

La punition de l’océan, Daniel Contel, Cairn – Un roman noir original et attachant !

ContelMon appréciation : ♥♥♥♥ / 5

Ma chronique sur Babelio : Une jeune femme est retrouvée morte sur une plage des Landes : ligotée, enfouie jusqu’aux épaules dans le sable, noyée par la marée. L’assassinat ne fait pas de doute.

Ce fait divers réveille des souvenirs dans la mémoire de l’ex-curé Bertrand de Laparayre, ceux d’une confession recueillie trente ans plus tôt, qui faisait référence à des événements vieux de plus d’un millénaire.

Notre défroqué se précipite donc sur place, où il mènera l’enquête en compagnie de la capitaine de gendarmerie Marcia Formentini, une femme qui cherche à se prouver sa valeur…

Contel

L’intrigue n’est pas totalement crédible. Les coupables sont identifiés bien avant les dernières pages. Le suspense n’est pas des plus oppressants… Pourquoi ai-je tant pris de plaisir à la lecture de ce livre ?

Des légendes viking qui enflamment la crédulité de certains au vingt-et-unième siècle. Des personnages hauts en couleurs : un prêtre défroqué, épris d’enquêtes policières, qui aurait fait un excellent psychologue ; une gendarme portée par le besoin de montrer sa valeur ; des notables vénaux. Une ambiance provinciale dont la sérénité est bousculée par un fait divers monstrueux. Tels sont les ingrédients du roman de Daniel Contel. Un roman noir, plus qu’un polar…

Mais un roman sensible tout autant que noir ! Il se dégage une grande humanité des personnages, de la folie pure du coupable à l’humanisme du curé défroqué, en passant par la cupidité des certains, la dureté de surface de la capitaine, les angoisses ou le bien-être de protagonistes secondaires…

Original et attachant !

 

 

 

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus