17 mars 2021 ~ 0 Commentaire

Histoire du fils, Marie-Hélène Lafon, Buchet-Chastel – Une très belle découverte

LafonMon appréciation : ♥♥♥♥ / 5

Ma chronique sur Babelio : André est le fils de Gabrielle ; son père est inconnu. Il a été élevé par Hélène, la sœur de sa mère, et son mari Léon, près de Figeac. Il a grandi entouré de ses trois cousines, plus âgées et dont il est devenu le petit frère. Il ne voit sa mère que deux fois par an : une semaine à Noël et trois semaines l’été.

André ne s’est jamais réellement interrogé sur le nom de son père. Léon a pris la place vacante. Jusqu’à ce qu’il épouse Juliette : le jour du mariage, Gabrielle confie son secret, le nom du père, à la jeune mariée…

La trame du roman est finalement  assez simple et classique : la vie d’un individu sans père, confié par une mère « absente » à la famille et qui se construit comme le fils de cette famille. Elle m’a cependant ému car elle m’a rappelé ce que m’a raconté une amie sur son enfance…

Lafon

L’originalité du roman est ailleurs :

  • D’abord dans les partis-pris de narration, avec une introduction dramatique, mais qui explique après coup beaucoup de choses, puis de très nombreux aller-retours dans le passé et le futur d’André ;
  • Ensuite dans la psychologie d’André, qui s’est reconstruit une famille, et qui refusera toujours d’en sortir, même aiguillonné par son épouse ;
  • Enfin par le flambeau repris par Antoine, le fils d’André et Juliette…

Ajoutons la qualité d’écriture de Marie-Hélène Lafon, que je découvre à l’occasion de cette lecture, qui mêle à la fois richesse du langage et du style et fluidité de lecture.

Pas un coup de cœur, mais une très belle découverte !

 

Tags: , ,

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus