01 février 2021 ~ 0 Commentaire

L’historiographe du royaume, Maël Renouard, Grasset – Brillante traversée de 30 ans d’histoire marocaine

RenouardMon appréciation : ♥♥♥♥ / 5

Ma chronique sur Babelio : Quand on a été choisi comme condisciple du prince héritier au collège royal, on pense occuper plus tard de grandes fonctions, comme un ministère… C’est ce que croit Abderrahmane Eljarib.

Hélas, quand le prince devient le roi Hassan II, le jeune homme est exilé sur la frontière sud qui sépare le royaume d’une région encore occupée par l’Espagne. Peut-être parce qu’au collège il avait laissé gagner le futur roi aux échecs et s’en était vanté auprès d’autres camarades ?

Après de longues années, alors qu’Abderrahmane pense qu’il finira sa carrière sur la frontière, il est rappelé au palais royal pour être nommé historiographe du royaume, une fonction que Racine occupa auprès de Louis XIV et Voltaire auprès de Louis XV. C’est dire…

Renouard

S’inspirant des Mille et Une Nuits et des Mémoires de Saint-Simon, Maël Renouard nous fait vivre trente ans d’histoire du Maroc, des prémices de la décolonisation jusqu’à la mort du roi Hassan II. Il n’occulte pas la dureté du régime, ni ne cache les tentatives de renversement qu’il subit, mais sans se prononcer sur où étaient la poule et l’œuf… N’allez pas y chercher des coupables ; on n’est ni dans l’histoire, ni devant la justice. Ce n’est qu’une narration, qui se veut très factuelle.

L’écriture de l’auteur, que je ne connaissait pas, est riche, et nécessite donc un minimum de concentration pour être appréciée.

En synthèse, un livre très bien écrit, qui éclaire d’un certain jour trente années d’histoire du Maroc, mais qui fait peut-être preuve d’un peu trop de pudeur sur le manque d’humanité du régime…

Tags: , ,

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus