18 janvier 2021 ~ 0 Commentaire

Le bassin broie du noir, Fabrice Duffour, Latitude Sud – Un polar original

DuffourMon appréciation : ♥♥♥ / 5

Ma chronique sur Babelio : Igor, d’origine russe, s’est enrichi dans l’industrie pharmaceutique à l’Île Maurice. Son épouse, une jeune malgache, se suicide dans son bureau au moment de signer le contrat de divorce.

Quelques temps plus tard, Adiouma, une jeune femme d’origine sénégalaise, est retrouvée morte dans le yacht qu’Igor fait construire à Arcachon. Sébastien, policier au commissariat d’Arcachon, est chargé de l’enquête. Le suicide est probable, mais les sens du policier sont en éveil : pourquoi la jeune sénégalaise est-elle venue se donner la mort sur le bateau ? Il découvre qu’elle se prostituait occasionnellement et que Dmitri, le fils d’Igor, était un se ses clients.

DuffourC’est ensuite Mustapha, un autre membre de la communauté sénégalaise d’Arcachon, qui disparaît en mer. L’accident ne fait pas de doute. Mais dans la communauté sénégalaise, on parle de suicide… Quel est le lien entre toutes ces morts ?

Un petit polar original mêlant ostréiculture, marine de luxe, industrie pharmaceutique et mafia russe, entre le bassin d’Arcachon et l’Île Maurice en passant part la Méditerranée. Rien n’est vraiment crédible dans tout ça, ni les ressorts de l’intrigue, ni les relations, trop caricaturales, entre les principaux personnages, sauf peut-être l’ambiance autour du bassin.

C’est bien écrit, fluide et facile à lire, sans prise de tête. Un bon moment de lecture donc.

Je retiendrai surtout l’originalité du sujet, et c’est déjà beaucoup.

 

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus