14 janvier 2021 ~ 0 Commentaire

Quand la reine chante, les abeilles dansent, Véronique Maciejak, Editions Eyrolles – Attention : pièges !

MaciejakMon appréciation : ♥♥ / 5

Ma chronique sur Babelio : Marie a décidé de quitter le travail pour se consacrer à sa famille. Mais entre Baptiste, son fils ainé, ado et enfant précoce peu motivé par le travail, et Jade, la petite dernière, qui n’a que deux envies, regarder la télé ou que sa mère s’occupe d’elle, elle ne peut compter que sur Léo, bientôt dix ans, toujours prêt à aider, mais qui exprime son mal être en faisant pipi au lit deux nuits sur trois. Quant à son mari, Romain, il est très pris par son travail, et compte sur elle pour le reste… À l’approche de la quarantaine, Marie est au bord du burn-out parental.

Heureusement, Rose s’installe dans la maison d’à côté. Les deux jeunes femmes prennent l’habitude de boire un café ensemble une ou deux fois par semaine. Consciente du mal-vivre de Marie, Rose l’incite à participer à un stage au Repos de Gaïa, un organisme qui aide les parents à mieux gérer leur stress. Rose finit par accepter, mais y va à reculons…

MaciejakVéronique Maciejak nous propose un roman coach sur l’éducation parentale. Je reconnaîtrai à ce bouquin un grand mérite : nous faire prendre conscience que si devenir père ou mère est plutôt simple et naturel, être un parent l’est beaucoup moins, peut s’improviser, avec tous les risques que cela comporte, mais peut aussi s’apprendre.

Pour le reste, je n’ai pas aimé, ni sur la forme, ni sur le fond…

Ecrire un roman sur le sujet n’est sans doute pas une mauvaise idée. Essayer d’en faire un livre qui tirerait des larmes à une statue de marbre l’est sans doute moins : elles ou ils étaient tous très malheureux dans leur rôle d’éducateur de leurs enfants, mais ils surmontent ça, avec beaucoup d’empathie et de sanglots, et les conseils des coachs. Voilà pour la forme, un peu trop dégoulinante de larmes, de bienveillance, de belles pensées et de bonnes paroles ; pas trop dans la vraie vie…

Sur le fond, ce livre me paraît dangereux. Même si l’auteur prend quelques précautions et met de temps en temps en garde contre la facilité, la lecture du texte peut laisser penser que changer, devenir un « bon parent », n’est pas si compliqué. La meilleure preuve nous en est donnée à la fin, que je ne dévoilerai pas, mais qui ne laisse pas la place à l’échec. Les recettes exposées dans le livre ne devraient pas apparaître comme infaillibles…

Sur le fond toujours, je ne nierai pas l’efficacité des outils et méthodes proposées ; je ne suis pas compétent pour cela. Je pense juste qu’il y a un écart énorme entre les exposer à l’écrit, ce qui est fait ici, et se les approprier réellement, notamment par l’échange entre des « sachants » et des « apprenants » qui mettent en commun leur vécu. Mais j’écrits sans doute en « vieux con » ayant dans le passé lu de nombreux livres de management et participé à quelques stages sur le sujet.

En conclusion : attention, ce livre peut contenir des pièges !

Merci à Babelio et aux Éditions Eyrolles de m’avoir proposé de lire ce livre.

Tags: , , ,

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus