09 décembre 2020 ~ 0 Commentaire

Juges et coupables, Guillaume Herambourg – De très bonne idées à continuer à travailler

JugesMon appréciation :  / 5

Ma chronique sur Babelio : Luce est un petit loubard à qui la violence sert de personnalité, qui vit avec sa bande, Jack, Simon, Sarah… et son poisson rouge.

Lucia tient son journal intime. Elle semble être l’exact opposé de Luce ; sa conscience ?

Je remercie Guillaume Hérambourg de m’avoir proposé de lire son livre. Je vais le décevoir, car je n’ai pas vraiment adhéré à son écriture.

Sur le fond, l’idée n’est pas inintéressante : un roman noir, plus philosophique que psychologique, construit autour d’une bande de paumés. La matière ne manque pas.

Sur la forme générale, le contrepoint entre l’histoire plutôt glauque de la bande de loubards et les réflexions plus lumineuses de Lucia dans son journal pourrait apporter une certaine richesse ; sauf qu’il y a souvent trop de décalage entre les deux pour qu’on identifie toujours un lien…

L’ensemble m’a également paru très « brouillon ». L’utilisation systématique de la première personne, avec un marquage insuffisant des changements de narrateurs, perturbe très vite le lecteur ; on ne sait plus qui est qui. La mise en forme de l’ouvrage (au sens présentation du texte, en version numérique dans mon cas), très perfectible, n’arrange rien.

En conclusion : des idées intéressantes, sur le fond comme sur la forme, mais qui nécessitent encore, me semble t’il, un gros travail d’édition…

 

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus