25 août 2020 ~ 0 Commentaire

Adieu Lola, Simone Gélin, Cairn – Un très bon polar inventif

GélinMon appréciation : ♥♥♥♥ / 5

Ma chronique sur Babelio : Lola a disparu en allant faire son jogging. On la retrouvera ligotée dans un blockhauss submergé à marée haute, sur une plage du Cap-Ferret. Virgil est le principal suspect ; la jeune femme, qui venait de rompre, avait entretenu avec lui, durant plusieurs années, une relation que tous ses proches qualifient de toxique.

Dans le cabinet d’une avocate, Scarlett raconte comment elle est tombée sous l’emprise de Sacha, son amant, puis son compagnon, et enfin son époux, avant de s’en libérer.

Quel lien y a t’il entre ces deux jeunes femmes ?

 

Gélin

Adieu Lola est le second roman de Simone Gélin que je lis, après L’affaire Jane de Boy qui puisait ses racines dans les pratiques du franquisme en Espagne. Le thème de celui-ci est la domination par les manipulateurs pervers narcissiques. Les deux font frissonner !

L’auteure nous raconte l’histoire de gens plutôt simples, qui se trouvent broyés par leur passé, leur environnement ou leurs proches. Dans chacun des deux romans, il y a un personnage pivot ; ici, c’est Éva, avocate de Virgile dont elle fut amoureuse à l’adolescence, compagne du policier qui mène l’enquête et confidente de Scarlett qui vient lui conter ses années avec Sacha. Ces différents rôles ne sont officialisés que progressivement et tardivement dans le roman, mais ils sont suggérés par petits traits de crayon, et c’est là un des talents de Simone Gélin.

Un autre de ses talents est de réussir à nous captiver avec des récits où il n’y a pas tant de rebondissements ou de suspense que cela. C’est, à mes yeux, le résultat de la qualité de l’écriture et du style, de la variation des points de vue et des ruptures de rythme. Simone Gélin écrit des polars comme on peut écrire des romans, pas forcément noirs… Ici elle ajoute une touche d’inventivité, pas dans la conclusion qui a déjà été exploitée par des plus grands, mais dans la forme de la narration.

Un très bon polar inventif qui mérite mieux qu’une diffusion régionale.

 

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus