08 juin 2020 ~ 0 Commentaire

Les ronces, Cécile Coulon, Le Castor Astral – Riche poésie moderne

CoulonMa note : ♥♥♥♥ / 5

Ma chronique sur Babelio : Cet ouvrage est le premier recueil de poèmes de Cécile Coulon. Un ensemble de textes qui paraissent, pour la plupart, si ce n’est tous, s’appuyer sur son vécu, ses expériences personnelles.

On part donc sur une base d’inspiration assez intimiste, qui se voit contrecarrée par le style d’écriture de l’auteure : des phrases directes et sans fard, parfois presque un peu crues ; des énumérations ; des répétitions… On n’est pas du tout dans le genre « poésie à l’eau de rose » ! D’autant que, comme le suggère le titre, l’auteure n’hésite pas à chercher l’inspiration dans ses blessures intimes.

CoulonLe moins que l’on puisse dire est que Cécile Coulon développe une forme qui lui est propre, dédaignant totalement les règles de la poésie classique. Elle parvient cependant, le plus souvent, à faire chanter les mots avec un mélange de plaisir, de joie et de tendresse, mais aussi de mélancolie et de douleur – « Courir c’est ruisseler de douleur, de la gorge aux talons, des poumons aux genoux« .

Le résultat est riche et intéressant. Il y a du très bon, comme dans « Ma force », « La surface, poème pour ceux qui ont mal », « Courir » (extraordinaire !), « Tes mains » ou « Les volcans » et bien d’autres ! Il y a aussi du moins bien… Mais en tournant la dernière page, on a envie de découvrir la suite, en espérant qu’il y en aura une !

 

 

 

 

 

 

 

 

Tags: , ,

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus