30 mai 2020 ~ 0 Commentaire

La course à pied vue par Cécile Coulon dans « Les ronces »

Coulon

J’ai trouvé ce texte extraordinaire, notamment le passage suivant, que je ne résiste pas à l’envie de partager avec mes lecteurs : « Courir c’est ruisseler de douleur, de la gorge aux talons, des poumons aux genoux ; choisir d’abandonner au paysage, à la vitesse, tout ce qu’on ne sait pas faire de soi.« 

Le texte complet du poème sur les photos jointes

 

Courir 1Courir 2Courir 3

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus