04 février 2020 ~ 0 Commentaire

Le moine de Moka, Dave Eggers, Gallimard – Un récit digne d’un roman !

mokaMa note : ♥♥♥♥ / 5

Ma chronique sur Babelio : Fils de yéménites émigrés aux USA, à San Francisco, Mokhtar végète entre petits boulots et études. Un jour, il découvre le café, l’histoire fascinante du café, et ses origines au Yémen. Il quitte alors les Etats-Unis et sa famille pour aller à la rencontre des cultivateurs et ouvriers du café dans le pays natal de ses parents. Son objectif : redonner ses lettres de noblesse au café yéménite ! Mais la guerre civile, et l’intervention de l’Arabie Saoudite, viennent contrecarrer ses projets. Qu’importe, porté par une optimisme et une tchatche sans limites, Mokhtar fait face aux événements.

mokaIl paraît que c’est le récit, vrai de vrai, de la vie de Mokhtar… En lisant ce livre, il m’est souvent arrivé de me poser cette question : un récit, un récit romancé ou un roman ? Faisons confiance à l’auteur : il s’agit bien d’un récit, celui d’une dizaine d’année de la vie de Mokhtar… Une vie des plus ordinaires au début, entre études et petits jobs ; puis une vie qui trouve son sens, ou plutôt ses racines, avec le café, et plus particulièrement les origines yéménites du café ; une vie qui rencontre enfin l’aventure avec la guerre civile au Yémen.  La fin m’a rappelé Comme un vol d’aigles de Ken Folett, quand le milliardaire américain Ross Perrot organise l’exfiltration de ses salariés d’un Iran en pleine révolution islamiste.

Un récit très bien écrit, et traduit, qui se lit comme un roman d’aventure, mais qui éclaire sur l’histoire du café, et celle, plus sombre, du Yémen.

Digne d’un roman !

Tags: , , ,

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus