04 septembre 2019 ~ 0 Commentaire

L’Alchimiste, Paulo Coelho, Editions J’ai lu – le chef-d’oeuvre annoncé : un régal !

CoelhoMa critique sur Babelio : Santiago, jeune berger andalou, conduit son troupeau de moutons de village en village, de pâturage en pâturage. Il fait plusieurs fois le même rêve, où un enfant le conduit au pied des pyramides d’Egypte pour y découvrir un trésor. Puis il rencontre un vieillard qui l’incite à poursuivre sa « Légende Personnelle ».  N’a t’il pas déjà choisi la profession de berger pour découvrir le monde ? Santiago vend alors son troupeau et part pour l’Egypte à la recherche de son trésor. Deux étapes importantes, à Tanger d’abord, dans une oasis du désert ensuite, marqueront son voyage, faisant de lui un homme accompli.

Difficile de critiquer un livre aussi fréquemment commenté, le plus souvent encensé, parfois très dénigré. D’évidence, je me rangerai dans la catégorie des encenseurs.

Coelho

Il ne faut pas rechercher dans ce court texte la vraisemblance d’une histoire à rebondissements, même s’in n’en manque pas, ou la finesse psychologique des personnages ; ce n’est pas l’objet.

L’Alchimiste est avant tout un conte sur la quête de soi, la construction de l’individu, les relations avec les autres, saines ou malsaines, l’intelligence des situations. Santiago y est accompagné par les anciens, vieux sages qui n’apportent pas la solution mais invitent à la réflexion, à la prise de risque inhérente à chaque décision. Un  conte philosophique donc.

La lecture sur un tel sujet pourrait être aride ou lourde. La plume de Paulo Coelho la rend fluide, riche et légère. Un régal !

Je vous invite à lire, ou à relire, L’Alchimiste.

Tags: , ,

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus