07 mai 2019 ~ 0 Commentaire

Humanité et Biodiversité – Rapport de l’IPBES, la France doit urgemment se mettre sur la bonne trajectoire

Publié dans Europe et International le 06.05.19
Cp_image

Aujourd’hui lundi 6 mai 2019, l’IPBES (dit le GIEC de la biodiversité) rend son rapport sur l’état mondial de la biodiversité.

Humanité et Biodiversité et 7 associations de protection de la nature et de l’environnement réagissent à ce constat alarmant et préconisent cinq types d’actions à mettre urgemment en oeuvre en France :

 

  • 1/ Intensifier la politique en faveur de la biodiversité
  • 2/ organiser la transition agro-écologique
  • 3/ modifier la politique fiscale
  • 4/organiser la pédagogie en direction des acteurs privés et du public
  • 5/ Innover dans la gouvernance.

Le détail de ces préconisations dans le document attaché

Pour Bernard Chevassus-au-Louis, président d’Humanité et Biodiversité : « Les conclusions de la communauté scientifique mondiale nous alertent sur l’érosion de la biodiversité, mais nous offrent aussi les pistes d’actions pour éviter la catastrophe. Nous attendons maintenant des décideurs politiques et économiques qu’ils s’en saisissent et passent à l’action ! L’érosion de la biodiversité n’est pas une fatalité. On sait que lorsque des politiques responsables et dotées de moyens adéquats sont mises en place, la reconquête de la biodiversité est possible. C’est par exemple le cas, sous l’impulsion de directives européennes, pour les milieux aquatiques. Le nombre d’espèces de poissons dans la Seine en aval de Paris a été multiplié par 10 en 50 ans ».

Document : PdfCP_C14_IPBES.pdf

Tags: ,

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus