17 avril 2019 ~ 0 Commentaire

Démocratie Vivante – Infolettre n°95

DVPar Dominique Villemot

Démocratie Vivante a pour objet d’être un espace de réflexion et une force de propositions sur les réformes que le quinquennat d’Emmanuel Macron doit permettre de réaliser pour faire avancer la France et l’Europe sur la voie de la rénovation démocratique, de la justice sociale et du progrès partagé.

NOUS SOMMES UN PEUPLE DE BATISSEURS

L’incendie de Notre-Dame de Paris est une tragédie qui touche notre inconscient collectif, notre héritage et notre identité. Tous les Français sont rassemblés comme ils le savent le faire dans les moments les plus importants de notre histoire. Les témoignages, les rassemblements et les promesses de dons témoignent de cette ferveur nationale. Notre-Dame de Paris c’est Saint-Louis, mais aussi les funérailles de Charles de Gaulle et de François Mitterrand, c’est la Libération de Paris, c’est la France. Et l’émotion et le soutien dans le monde entier démontrent que notre pays n’est pas un pays comme les autres. Remercions tous ces messages venus de tous les continents.

Le président de la République devait lundi soir annoncer les mesures qu’il entendait prendre suite au grand débat, une heure et demi après le début de l’incendie. Il a, avec raison, annulé son allocution et mardi soir il a parlé aux Français avec solennité. Car le président de la Vème République a deux casquettes. Il est l’un des deux chefs de l’exécutif, avec le premier ministre, et à ce titre un acteur politique majeur. Mais il est aussi le premier des Français qui incarne la France et l’unité nationale. Il a trouvé les mots qu’il fallait : « Vous tous qui aimez la France, je partage votre douleur. Et je partage votre espérance. Nous agirons. Et nous réussirons. » Puis il a pris cet engagement très ambitieux « Nous rebâtirons la cathédrale plus belle encore.   Je veux que ce soit achevé d’ici 5 années. Là aussi nous mobiliserons. »

Il a remis à plus tard les conclusions du grand débat, sans les esquiver : « Après le temps de l’épreuve, celui de la réflexion et de l’action, mais ne les mélangeons pas. »

Et il a eu cette très belle phrase : « Nous sommes un peuple de bâtisseurs »

Tags:

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus