10 janvier 2019 ~ 0 Commentaire

Prose du Transsibérien et autres poèmes, Blaise Cendras, Belin-Gallimard – Un référence

Cendras

CendrasMa critique sur Babelio : Il ne me viendrait pas à l’idée de critiquer les textes de Blaise Cendras, dont le moindre des mérites n’est pas d’avoir, après Rimbaud et Apollinaire, popularisé la poésie en vers libres (forme qui est cependant, parfois, utilisée avec facilité…).

Ce petit recueil a été réalisé à des fins pédagogiques : préparation à l’épreuve de Français du Baccalauréat. Outre les textes de trois poèmes majeurs de l’auteur, il contient donc des analyses et questionnements à destination des lycéens qui m’ont ramené de nombreuses années en arrière.

Je dois quand même faire part d’un constat qui me paraît inquiétant : l’enseignant qui a constitué cet ouvrage a commenté de nombreux termes ou noms utilisés par le poète ; exemples dans les premières pages : Moscou, albatros, fournaise, peste, choléra, charriaient, charognes… Qu’on soit obligé d’expliquer ce que signifient des mots aussi simples dans des notes de bas de page me laisse perplexe sur le niveau culturel de nos jeunes bacheliers…

Tags: , ,

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus