27 décembre 2018 ~ 0 Commentaire

Humanité et Biodiversité – C dans l’air. Pétitions en ligne, RIC: des outils démocratiques ?

Publié dans Ethique, Philosophie, Art le 26.12.18
Marche48417939_2006016942800657_7773982559146344448_n

Cette émission (lien fourni ci-dessous) soulève des questions essentielles pour notre avenir démocratique. Elle nous interpelle dans notre mode de fonctionnement appuyé sur l’adhésion et des règles de débats démocratiques.

Toute pétition signée aussi massivement nous s’interroge sur nos pratiques, mais c’est bien en changeant concrètement la vie quotidienne que l’on donne un sens à nos actions.

« Avec plus de 1,7 million de signatures en une semaine, la pétition de « L’affaire du siècle », qui accompagne le recours de quatre ONG – Greenpeace, Oxfam, la Fondation pour la nature et l’Homme (FNH) et l’association Notre affaire à tous – contre l’Etat pour inaction climatique bat des records en France.
L’initiative, lancée le 17 décembre dernier sur Internet et relayée par plusieurs célébrités, est la plus importante de l’histoire du pays. C’est plus que la pétition contre la loi Travail El Khomri en 2016 ou celle, plus récemment, contre la hausse des prix du carburant, à la base du mouvement des Gilets jaunes. « Aucun d’entre nous ne s’attendait à un tel succès et aussi rapidement », a reconnu la directrice d’Oxfam France, Cécile Duflot. Cette mobilisation montre que « les questions liées au réchauffement climatique et à la biodiversité sont au centre des préoccupations » des citoyens, s’est félicitée la présidente de la FNH, Audrey Pulvar. De son côté, le ministre de la Transition écologique s’est dit ce mercredi dans les colonnes du Parisien « heureux que les citoyens s’expriment pour lutter contre le dérèglement climatique » tout en estimant que l’action en justice n’est pas une solution. Pour François de Rugy, le succès de cette pétition « est peut-être aussi une réplique aux mouvements des Gilets jaunes qui parlent parfois de l’écologie comme d’un problème ». Mais sur le fond, comme sur la taxe carbone, pas de réponse avant le grand débat qui doit commencer en janvier. A l’heure où la défiance à l’égard des systèmes traditionnels de représentation politique ne cesse de croître, les pétitions en ligne rencontrent un succès croissant. Parallèlement, l’instauration en France d’un référendum d’initiative citoyenne (RIC) – revendication majeure du mouvement des Gilets jaunes – remporte également un franc succès auprès des Français. Près de huit personnes interrogées sur dix le plébisciteraient dans les enquêtes.

Alors ces nouvelles formes d’expression vont-elles bousculer les pratiques politiques?
Un clic sur le Web a-t-il valeur d’engagement politique ou sociétal ?
Par ailleurs, le mouvement des gilets jaunes peut-il voir émerger des listes pour les européennes de mai 2019 ?
Comment les partis politiques traditionnels préparent-ils les élections européennes dans ce contexte ?

Invités : – Yves Thréard, directeur adjoint de la rédaction du Figaro – Bernard Sananès, politologue et président de l’institut de sondages Elabe – Chloé Morin, politologue et directrice de Projets chez Ipsos – Jean-Jérôme Bertolus, chef du service politique de France Info »

Document : Jpgespoir24312921….jpg

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus