10 décembre 2018 ~ 0 Commentaire

Tendresse et volupté (poème)

couetteTendresse et volupté

S’éveiller, s’enlacer,
Se frotter, se masser,
Se serrer, s’embrasser,
Son aimée caresser.
 
Dans le lit, sous la couette,
Grand drap par-dessus tête,
Oreillers dans la fête,
Et literie défaite.
 
Ce moment, le choisir.
S’attendrir de désir.
Convoquer le plaisir,
Et la faire rosir.
 
La parole est aux sens.
Oublions la décence.
Cédons à la jouissance,
Comme à l’adolescence

22 novembre-10 décembre 2018

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus