23 novembre 2018 ~ 1 Commentaire

Démocratie vivante – Ecologistes, réveillez-vous !

DV

DOMINIQUE VILLEMOT / Président du think-tank Démocratie Vivante
JACKY BONTEMS / vice-président de Démocratie Vivante
AUDE DE CASTET / vice-présidente de Démocratie Vivante
CHRISTOPHE MADROLLE / secrétaire national de l’UDE
Le 22/11 à 08:30

LE CERCLE/TRIBUNE – Les bonnets rouges ont eu raison de l’écotaxe. Les gilets jaunes mettent en péril la taxe carbone. Appel aux écologistes à soutenir la politique fiscale écologique d’Emmanuel Macron.

On peut ne pas apprécier tout ce qu’a fait Emmanuel Macron depuis son arrivée aux affaires, on peut critiquer tel ou tel aspect de sa politique, mais si l’on est sincèrement écologiste, on doit défendre la taxe carbone et la décision de l’augmenter régulièrement chaque année.

Les écologistes doivent aussi défendre  l’augmentation de la fiscalité du diesel, afin que ce carburant, plus polluant que l’essence, ne bénéficie plus d’un avantage concurrentiel. En effet, si le gouvernement devait finalement céder face aux gilets jaunes, il en serait fini de la politique française de lutte contre les énergies fossiles, de la loi sur la transition écologique et des engagements pris par la France depuis le COP 21.

Refuser la démagogie

Certes les Français les moins aisés et qui sont très dépendants des véhicules thermiques pour se déplacer doivent être aidés. L’Etat doit les accompagner à changer de comportements. On regrettera que le gouvernement ait mis du temps à prendre les mesures nécessaires.

Mais  les mesures annoncées, pour un coût total de 500 millions d’euros, vont dans le bon sens : une surprime à la conversion jusqu’à 5.000 euros pour ceux qui remplacent leurs vieux véhicules polluants par des voitures neuves ou d’occasion moins polluantes, l’extension du chèque énergie ou la révision à la hausse du barème des indemnités kilométriques déductibles du revenu imposable. Le gouvernement vise aussi  la disparition du chauffage au fioul à un horizon de dix ans.

 Certes il faut écouter les territoires, mais il faut le faire sans démagogie et sans tomber dans le populisme, deux plaies qui tuent la démocratie et nos idées républicaines. Et de ce point de vue, les corps intermédiaires ont toute leur place comme acteurs du changement. La proposition de Laurent Berger (secrétaire général de la CFDT) de réunir les syndicats, le patronat et les associations pour définir  un « pacte de la conversion écologique » indique la bonne direction.

Une politique inspirée… de Hulot

Ecologistes, ne laissez pas se reproduire  l’épisode de l’écotaxe. Le recul face aux bonnets rouges lui a été fatal, et cela a été une grave défaite pour la cause écologique. Vous avez reproché à Emmanuel Macron  son trop faible engagement écologique. Soutenez-le quand il est attaqué sur la taxe carbone.

Faites vôtre la déclaration de Daniel Cohn-Bendit  au « Point » qui dit, parlant de la politique fiscale écologique d’Emmanuel Macron : « Elle est juste et nécessaire. Elle découle du pacte écologique de Nicolas Hulot, signé par tous les candidats en 2007. Ce pacte précisait qu’il fallait taxer plus l’empreinte écologique et moins le travail, objectif qu’Emmanuel Macron a repris à son compte. »

C’est vrai. Emmanuel Macron baisse la fiscalité sur le travail :transformation du CICE en baisses de charges patronales sur les salaires, suppression des cotisations salariales chômage et maladie, exonération de cotisations salariales des heures supplémentaires, augmentation de la prime d’activité.

Taxer les énergies fossiles pour baisser la fiscalité du travail, c’est un vrai projet écologique et social. Nous lançons donc un appel à tous les écologistes, de gauche, du centre ou de droite, à Nicolas Hulot, à Pascal Canfin, à Yannick Jadot, à réaffirmer sans ambiguïté leur soutien à la taxe carbone mise en péril par le mouvement des gilets jaunes. Ecologistes, réveillez-vous !

Dominique Villemot est président de Démocratie Vivante, Jacky Bontems et Aude de Castet en sont les vice-présidents, et Christophe Madrolle est secrétaire national de l’UDE, élu de Marseille.

Tags: ,

Une réponse à “Démocratie vivante – Ecologistes, réveillez-vous !”

  1. oui mais montrons notre détermination par des expositions sur les dangers du diesel de la pollution. Moi je mets un masque blanc sur mon tableau de bord avec comme inscription non à la pollution par le diesel.


Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus