20 novembre 2018 ~ 0 Commentaire

Le rocher avec des ailes, Anne Hillerman, Rivages/Noir – Bien, mais…

Hillerman

 

Ma critique sur Babelio : Epoux « à la ville », les policiers Navajos Bernie Manuelito et Jim Chee partent en vacances à Monument Valley. Vacances de courte durée : Chee est mobilisé pour assurer la sécurité d’un tournage de film et Manuelito est rattrapée par ses soucis familiaux. Le premier devra faire la part du vrai et du faux entre disparition, meurtre et détournement de fond. La seconde cherchera longtemps à comprendre pourquoi Miller, citoyen presque irréprochable mais protégé par le FBI, se comporte comme un coupable lors d’un banal contrôle routier. Deux enquêtes qui finiront, anecdotiquement car ce n’est pas le fond du roman, par se rejoindre.

 

HillermanPas facile pour la fille de Tony Hillerman, d’écrire la suite des aventures de la police Navajo après la mort de son père. Le premier opus, « la fille de femme-araignée » était plutôt bien réussi ; j’avais beaucoup aimé.  Je trouve celui-ci, le deuxième, plus fade : les intrigues manquent de caractère et de rebondissements (un peu un héritage du père) et les personnages manquent de relief. En revanche, la culture Navajo me semble beaucoup plus présente, ce qui redonne de l’intérêt au texte.

Au final, un bon polar ethnologique, mais on sent que l’auteure peut faire encore mieux.

 

 

 

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus