06 novembre 2018 ~ 0 Commentaire

Le collier rouge, Jean-Christophe Rufin, Editions Gallimard – Un court roman choc !

RufinMa critique sur Babelio : A peine rentré de la Grande Guerre (!), le soldat Morlac est incarcéré dans une prison militaire de son Berry natal, pour un acte qu’on ne découvrira qu’à la toute fin du roman. Le chef d’escadron Lantier, juge militaire, est envoyé sur place pour décider de la sanction. L’histoire devient une sorte d’affrontement à huis clos entre les deux hommes, avec quelques personnages secondaires, dont le chien du prisonnier, la mère de son enfant, et l’ambiance du pays…

J’avais beaucoup aimé « Rouge Brésil » du même auteur. Comme dans cet ouvrage, qui lui valut le prix Goncourt, il excelle ici à faire vivre ses personnages, à leur donner du corps, de la consistance, de l’ampleur. Comme dans « Immortelle randonnée, Compostelle malgré moi », il sait créer une ambiance, avec un doigt d’humour (Cf le personnage du gendarme Gabarre).

RufinLe livre est écrit de façon simple, et direct, sans tomber dans la littérature de la facilité ; conforme à ce que j’avais lu de l’auteur jusqu’à présent. Cela donne un livre choc, que j’ai lu d’une seule traite, un peu par hasard… au moment où l’on fête le centième anniversaire de la fin de cette boucherie que fut la guerre 14-18.

Au final, un court mais percutant roman, tiré d’une histoire réelle. Mais aussi une réflexion sur l’humanité, dont on aimerait que la Justice s’inspire davantage…

 

 

 

Tags: ,

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus