01 novembre 2018 ~ 0 Commentaire

Humanité et Biodiversité – Quelles villes sont prêtes à sauver la planète ?

Publié dans Éducation à l’environnement et au DD le 01.11.18
Reykjavik-1103888_1280

 

Le réchauffement climatique est au cœur des débats…
La perte de biodiversité devrait y être aussi!

Certaines villes sont très innovantes et ont déployé de nombreux moyens en instaurant de nouvelles politiques de l’environnement.

Quelles sont ces villes et qu’ont-elles mis en place afin de réduire l’impact sur l’environnement?

Aux États-Unis, de nombreuses grandes villes sont alarmées par la situation actuelle,

  • A Portland, dans l’Oregon, les transports en commun gratuits ont été instaurés et de nombreux espaces cyclables ont été aménagés.
  • San Francisco est la grande gagnante puisqu’elle arrive à éliminer quasiment la totalité de ses déchets chaque année.
  • À Denver, dans le Colorado, le gouvernement a décidé d’investir dans les entreprises afin de réduire son empreinte carbone. En effet, les entreprises touchent des primes lorsque les mesures sont prises pour recycler leurs déchets et mettent en place des systèmes de déplacements écologiques pour leurs employés. Venir à vélo est finalement plus tendance que de garer son 4×4 devant les bureaux.
  • Boston développe également une stratégie à la source. En effet, de nombreuses lois de constructions ont été votées afin que les nouveaux construits respectent des règles en faveur de l’écologie. Les habitants de Boston sont également encouragés à investir dans des véhicules hybrides pour diminuer le taux de pollution ainsi que dans des panneaux solaires afin d’économiser l’énergie de manière efficace.

En Europe

  • Reykjavik, la célèbre capitale de l’Islande mène largement la danse. En effet, la ville ne compte que 121000 habitants et dispose de 410 mètres carrés d’espace. La ville abrite un très grand parc national qui s’étend sur plus de 3000 kilomètres. La plupart des habitants de cette ville roule en voiture électrique et les projets de transports en commun fonctionnant à l’hydrogène ont été concluants. L’Islande prévoit de vivre complètement Eco Friendly d’ici à 2050. Ce qui effraie de nombreuses autres villes mais le pari est quasiment gagné d’avance pour Reykjavik.
  • L’Autriche a également un très bel atout grâce à Vienne qui est l’une des capitales d’Europe les plus vertes du continent. La culture du bio est également largement implantée dans la capitale Autrichienne, avec 900 hectares exploités spécialement pour la culture biologique, et beaucoup de projets de développement puisque les habitants comptent sur le bio et les productions locales comme ressources principales d’alimentation.
  • Copenhague, en Norvège, est une ville très propre et qui a l’avantage de fonctionner de manière collective. En effet, les citoyens sont très impliqués dans le développement environnement et la préservation de la planète. Ces derniers se déplacent de plus en plus en vélo, qui sont d’ailleurs en libre-service à la borne afin que tout le monde puisse y accéder. Copenhague a l’objectif immense de devenir neutre en carbone d’ici 2025, c’est à dire de n’émettre aucune émission de CO2 !
  • Enfin, vous connaissez sûrement Dublin d’après sa célèbre bière, la Guinness, qui est une véritable institution ! Dublin regorge de trésors historiques et culturels. Mais la ville est également une des villes les plus écologiques d’Europe. La production de tourbe naturelle encourage les habitants à se chauffer aux poêles avec de la tourbe, qui ne crée que très peu d’émissions et chauffent très facilement.

Comme vous le constatez, de nombreuses villes se battent chaque jour afin d’optimiser les émissions de CO2 ainsi que l’expansion des espaces verts pour le bien de la nature.
Ces villes sont évaluées sur plusieurs critères afin de devenir durables:

  • Les transports  Le réseau de transports en commun doit être varié et fonctionner de manière correcte. En effet, si les citoyens sont poussés à prendre les transports partagés, il faut alors que ces derniers puissent les emmener au travail à l’heure.
  • Les espaces verts et la biodiversité Ceux-ci doivent représenter plus d’espace que les routes et la faune doit être préservée de manière active.
  • La gestion des déchets  SI une ville arrive à détruire la majeure partie de ses déchets, c’est déjà un très grand pas.
  • L’utilisation des sols et de l’eau L’eau doit être disponible pour tous et pour les sols afin que ceux-ci génèrent des productions locales, ce qui réduit franchement l’empreinte carbone.

Votre ville est-elle écologique ?

Tags: ,

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus