28 octobre 2018 ~ 0 Commentaire

Misery, théâtre Héberot – A voir sans regret

Je n’ai jamais lu Misery, le roman de Stephen King (dont je ne suis pas fan…).

J’ai vu le film qu’en a tiré Rob Reiner, avec James Caan et Kathy Bates (qui recevra un Oscar pour ce rôle) comme acteurs principaux. C’était il y a très longtemps, mais j’en ai gardé un bon souvenir.

EXE_HEBERTOT_Misery2018_40x60.inddL’histoire est assez simple : suite à un accident de voiture lors d’une tempête de neige, Paul Sheldon, célèbre auteur d’une série de romans dont Misery est l’héroïne, est hébergée par sa plus grande fan, l’infirmière Annie Wilkes. Lorsque celle ci-découvre que l’écrivain réoriente sa carrière et a fait mourir Misery dans le dernier opus de la saga, elle décide de le séquestrer jusqu’à ce que l’auteur fasse revivre l’héroïne dans un nouveau roman. S’en suit plus d’une année d’affrontement entre les deux personnages, dans le huis-clos de la maison de l’infirmière…

Le roman a été adapté au théâtre par William Goldman, qui avait déjà réalisé l’adaptation au cinéma. Le huis-clos du roman se prête plutôt bien à une interprétation au théâtre, et le résultat est très réussi : le texte est percutant, et Myriam Boyer et Francis Lombrail le jouent avec force et présence. L’utilisation de la vidéo pour les scènes où l’écrivain sort de sa chambre pour explorer la maison est intéressante.

J’ai juste un petit bémol sur la mise en scène : l’histoire se déroulant sur plus d’une année, il y a beaucoup d’intermèdes entre les scènes pour égrener les semaines et les mois. L’artifice utilisé s’appui sur de nombreuses séquences « musiques+lumières » qui séparent les scènes et qui finissent par paraître un peu longue…

Tags: ,

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus