04 octobre 2018 ~ 0 Commentaire

Humanité et Biodiversité – Ouverture d’une enquête préliminaire pour incitation à la destruction d’espèce protégée

Bear-1374483

 

Humanité & biodiversité s’associe à un collectif de 14 associations pour alerter sur les incitations à la destruction d’espèces qui planent sur le lâcher de deux ourses slovènes dans le Béarnais, au nord-ouest des Pyrénées.

Si l’incitation à la destruction d’une espèce protégée n’est malheureusement toujours pas reconnue en France comme un délit, les personnes appelant publiquement à la «chasse à l’ours» ne doivent pour autant pas se sentir à l’abri de toute poursuite. Pour rappel, le code pénal français précise bien que « le complice est passible des mêmes peines que l’auteur d’une infraction ».

Face à cette situation tendue entre les défenseurs des ours et leurs opposants, la procureure de la République, Cécile Gensac, a ouvert une enquête préliminaire pour faire toute la lumière sur les actions menées par les groupements anti-ours.

Les associations signataires du communiqué :
Altaïr nature, Animal Cross, Association pour la protection des animaux sauvages (ASPAS), Conseil International Associatif pour la Protection des Pyrénées (CIAPP), Ferus, France Nature Environnement, France Nature Environnement Midi-Pyrénées, France Nature Environnement Hautes-Pyrénées, Humanité & Biodiversité, Ligue de Protection des Oiseaux (LPO), Nature Comminges, Nature Midi Pyrénées, Pays de l’Ours – Adet, Société Française d’Etude et de Protection des Mammifères (SFEPM), Société Nationale de Protection de la Nature (SNPN).

Consulter le communiqué de presse ci-dessous.

 

Tags: ,

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus