27 septembre 2018 ~ 0 Commentaire

Marre qu’on nous prenne pour des idiots !

Mensonge2Dans un article du 25 septembre, le Figaro Economie nous annonce tout de go : «  En 2019, le trou de la Sécurité sociale aura disparu  » (c’est le titre de l’article). En voilà une bonne nouvelle, qui rend totalement incompréhensible qu’on nous demande encore des efforts sur la maîtrise des dépenses de santé ou sur le financement des retraites !

Dans une interview à France TV Info, le même jour, Mme Valérie Rabault, présidente du groupe socialiste à l’Assemblée nationale, déclare «  Budget 2019 : « 8 millions » de retraités vont perdre l’équivalent d’un « demi mois de retraite » dans leur pouvoir d’achat «  (c’est également le titre de l’article sur le site Internet du média). Hou le vilain gouvernement qui s’en prend encore aux retraités !

Le problème est que derrière la volonté de discréditer l’action de la majorité actuelle et la recherche de titres toujours plus accrocheurs, ces informations sont largement fausses :

  • Le trou de la sécu ne disparaîtra pas en 2019 ; nous devrions juste arrêter de le creuser davantage. Il restera quand même un puits de plus de 120 milliards d’Euros de dette à combler (2000 Euros par français environ) ! Etonnant qu’un supplément qui se veut « économique » n’aille pas au bout du raisonnement… Sur ce sujet, on pourra aussi lire la lettre politique de Laurent Jauffrin, directeur de la publication de Libération également datée du 25 septembre (« Horreur : quelque chose va mieux en France« ), qui conclut que ce retour à l’équilibre annuel montre que le système a su s’adapter et qu’il n’y a donc pas lieu de le réformer ! Laissons donc nos petits-enfants combler les dettes que nous allons leur léguer en héritage?
  • Mme la députée socialiste a commis une erreur grossières, et sans doute pas involontaire : dans son raisonnement, elle a pris en compte la hausse de la CSG, qui va effectivement dans le sens d’une baisse de pouvoir d’achat, mais pas la baisse ou la suppression de la taxe d’habitation pour 80% des français, qui aura l’effet inverse. Et le média qui rapporte ses propos s’est bien gardé de corriger ! Au final, il est probable que les retraités les moins aisés (dont je ne suis pas) aient une hausse de pouvoir d’achat. Mais il ne serait pas politiquement correct que l’opposition dise ça, non ?

Alors oui, je l’affirme, certains politiques et certains médias, hélas pas les moins écoutés, nous prennent pour des idiots, et nous trompent honteusement « par omission ». Et le phénomène va bien au delà des deux cas relevés ici.  On pourra par exemple lire quelques articles de ce jour sur le million d’euros qu’aurait coûté le déplacement de François de Rugy dans les Pyrénées, où l’on mélange allègrement le coût du voyage et de sa sécurisation, et le coût de la réintroduction de quelques ours (entre 35 et 50% du total de la dépense)

Le problème est accentué par les réseaux sociaux : le genre de mauvaises nouvelles qu’on voudrait nous faire avaler y est très vite relayé et commenté, augmentant d’autant l’audience et la pseudo-crédibilité. Cela devient ainsi « la vérité », puisque « tout le monde le dit sur Internet » ! Ah, comme on aimerait que les bonnes nouvelles soient aussi vite relayées.

Les politiques et les médias qui utilisent ces méthodes prennent une grave responsabilité : celle de détruire la confiance, d’exaspérer inutilement les mécontentements et, in fine, de continuer d’ouvrir la voie aux populistes, qui savent si bien brosser dans le sens du poil en maniant le mensonge.

 

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus