23 septembre 2018 ~ 0 Commentaire

Orphelins 88, Sarah Cohen-Scali, Editions Robert Laffont/Collection R – Un suspense instructif

Rarah

 

Ma critique sur Babelio : Fin de la seconde guerre mondiale. Dans l’Allemagne occupée, les américains recueillent les enfants errants, pour la plupart échappés des camps de concentration ou rescapés du programme eugéniste des nazis. Parmi eux, Josh, totalement amnésique. Avec l’aide d’Ida, la directrice du centre qui l’héberge, et de Wally, un jeune soldat noir, et la complicité de ses amies Beate et Halina, Josh va tenter de reconstruire son passé et de retrouver ses proches.

Une belle histoire, construite comme une enquête policière, avec ses lacunes et ses rebondissements. Beaucoup de détails violents ou un peu crus, certainement fidèles à l’histoire, mais qui en font un livre plutôt pour les plus de 15 ans. La fin est émouvante, mais en même temps un peu pessimiste : la violence entre les peuples ou les religions ne prend pas fin avec l’arrêt de la guerre. Mais c’est tellement d’actualité !

SarahDes personnages qui sont dessinés progressivement, avec une grande humanité. Dans le contexte historique, ils paraissent crédibles, avec un petit bémol pour Wally, décrit comme victime de la discrimination due à sa couleur de peau, mais jouissant d’une liberté d’action qui paraît surprenante.

L’écriture est légère et alerte, facile à lire, avec des phrases plutôt courte, sans être simplistes. Je regretterais peut-être trop de mots en langues étrangères, qui risquent de rebuter les moins motivés.

En conclusion : une lecture à la fois attractive et instructive, que je recommande aux plus de 15 ans.

 

 

tous les livres sur Babelio.com

 

 

Tags: , ,

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus