29 juillet 2018 ~ 0 Commentaire

Les vestiges du jour, Kazuo Ishiguro, Editions Gallimard-Folio – Un chef d’oeuvre de la littérature moderne

KazuoMa critique sur Babelio : Proche de la fin de sa vie professionnelle, Mr. Stevens, majordome, part en voyage pour retrouver une ancienne gouvernante, Miss kenton, qu’il aimerait voir revenir dans son équipe.
Ces quelques jours de vacances seront pour lui l’occasion de revenir sur sa vie professionnelle depuis les années 1920, au service de Lord Darlington, qui par humanisme et volonté de préserver la paix, s’était un peu trop rapproché du régime hitlérien. Le rachat de la propriété par un riche américain, Stevens « faisant partie du lot », constitue une rupture ; le majordome n’est plus certain de donner totale satisfaction.

L’occasion d’une réflexion sur le « don de soi » à son employeur, le refus de le critiquer, quoi qu’il fasse, la volonté d’appliquer ses directives, aussi contestables qu’elle soit (comme le licenciement de deux employées au motif qu’elles sont juives). A aucun moment Stevens ne remet en cause cette attitude, même lorsqu’il constate qu’elle a éloigné de lui la femme qui l’aimait en secret, et vers laquelle il revient trop tard.
L’occasion également de revenir, même si ce n’est pas le thème central du roman, sur l’attitude ambiguë d’une partie de l’intelligentsia anglaise envers l’Allemagne d’Hitler avant le déclenchement de la seconde guerre mondiale.

L’écriture de Kasuo Ishiguro est lumineuse et limpide. Elle emporte le lecteur dans une lecture fluide qui ne tombe jamais dans la facilité. Un roman profond qui se dévore presque comme un polar !

Un véritable chef d’oeuvre de la littérature moderne.

 

tous les livres sur Babelio.com
Tags: ,

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus