07 juillet 2018 ~ 0 Commentaire

Fondation Jean Jaurès – La nouvelle économie urbaine de proximité : la carte, le territoire et les fromagers bobos

JauresÀ qui profite la nouvelle économie urbaine de proximité, reposant sur l’artisanat et les commerces, haut de gamme, qui fleurissent dans les centres-villes des grandes métropoles ? Pour l’Observatoire de l’expérimentation et de l’innovation locales de la Fondation, Jean-Laurent Cassely, auteur du remarqué La révolte des premiers de la classe (Arkhé, 2017), dresse le portrait collectif de ces nouveaux entrepreneurs et analyse l’impact de ce phénomène sur les territoires.

Boucher, fromager, caviste, bistrotier, barbier… : des versions haut de gamme et de niche de métiers traditionnels populaires se multiplient dans les cœurs commerçants des grandes agglomérations, en France comme ailleurs. Après avoir dressé un portrait collectif de ces nouveaux entrepreneurs de proximité qui allient savoir-faire entrepreneurial et compétence culturelle, je tenterai de répondre à quelques questions que peuvent se poser les acteurs du territoire à propos de cette vague et de ses implications économiques et sociales : cette économie urbaine de proximité crée-t-elle de l’emploi ? Menace-t-elle le tissu artisanal et commercial traditionnel ? Peut-elle contribuer à résorber la crise commerciale et sociale des centres des villes moyennes qui focalise l’attention ?

La note complètefichier pdf la-nouvelle-economie-urbaine-de-proximite-la-carte-le-territoire-et-les-fromagers-bobos

Tags: ,

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus