08 janvier 2018 ~ 0 Commentaire

Fondation Jean Jaurès – Et si l’on donnait sa chance à cette jeunesse qui rêve de France ?

Est-il possible de développer une nouvelle approche des enjeux migratoires, fondée sur la réalité des parcours migratoires contemporains ? Étienne Longueville, bénévole dans un collectif de soutien aux réfugiés et migrants en Bretagne, fait des propositions à destination des pouvoirs publics pour des solutions humaines, justes et efficaces.

Trois grandes orientations proposées :

  • Orientation 1 : œuvrer pour le développement des pays d’Afrique et pour une égalité des chances au sein des pays d’origine
  • Orientation 2 : construire une nouvelle politique migratoire fondée sur un système fluide, fait d’allers et de retours, de liens culturels et économiques
  • Orientation 3 : agir en faveur de l’intégration de tous les étrangers présents en France

La note complètefichier pdf et-si-l-on-donnait-sa-chance-a-cette-jeunesse-qui-reve-de-france

Avis personnel : N’oublions pas que :

  • nos anciennes colonies (notamment) nous ont rapporté beaucoup plus que ce que nous investissons pour qu’elles deviennent réellement autonomes.
  • nous sommes largement responsables des dérèglements climatiques qui risquent d’accélérer les mouvements migratoires.
  • il y a aujourd’hui, en France, des emplois que les populations en place ne veulent pas exercer
  • l’immigration est pour l’Europe un moyen de compenser une natalité trop faible.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus