22 octobre 2017 ~ 0 Commentaire

Un polar à lire

Ma critique sur Babelio : Anne Hillerman redonne vie aux personnages de son père. Reconnaissons que l’exercice n’est pas des plus faciles. Il est couronné de réussite pour ce qui concerne l’ambiance générale ; on a envie d’aller visiter le pays Navajo. L’agent Bernie Manuelito revit bien sous la plume d’Anne Hillerman. C’est moins vrai pour l’agent Jim Chee, plus difficile à reconnaître. Enfin, elle n’a pas osé reprendre le personnage de Joe Leaphorn, emblématique des romans du père, et qu’elle envoie à l’hôpital, victime d’une tentative d’homicide, dès les premières pages et jusqu’à la dernière.
Une première tentative plutôt réussie. J’attends la suite.

La quatrième de couverture:

Femme-Araignée

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus