15 octobre 2017 ~ 0 Commentaire

Tigran Hamasyan : doigts d’or sur un piano

Très belle découverte de ce jeune pianiste arménien. Venant du jazz, mais très inspiré par le rock, le classique moderne (musique répétitive) et la musique religieuse traditionnelle de son pays, il nous a délivré 1h30 de musique intense.

Seul en scène avec ses trois instruments, derrière lesquels il cache une apparente timidité :

  • un piano à queue aux sonorités à la fois jazz et classique,
  • un piano électronique/synthé, qui sur le premier morceau m’a renvoyé aux harmonium des églises de campagne de mon enfance,
  • une voix qui oscille entre « La Trompette » de Michel Polnareff (ceux qui ne connaissent pas se précipitent d’urgence vers un site de musique en ligne pour découvrir ce fabuleux morceau !), le chant polyphonique et les bruitages de cinéma ; génial !

L’Arménie a donné naissance à une magnifique pépite musicale (Bravo Virginie !).

J’ai noté que sa tournée passait par Clermont-Ferrand le 24/10, Saint Michel sur Orge (sud de Paris) le 21/11 et Luxembourg (banlieue de la Lorraine) le 30/11.

IMG_1146[1]

Le site Internet du pianiste

 

Quelques mots sur la salle : c’était au tout nouvel auditorium de la toute nouvelle Seine Musicale, sur l’Île Seguin. Magnifique salle, entièrement habillée de bois, de plus de 1000 places disposées tout autour de la scène. Très belle acoustique. Deux bémols :

  • de certaines places (du 1er balcon), on ne voit pas la scène ; voir photos. Heureusement, nous avons pu nous déplacer !
  • dans une salle de cette qualité, on ne devrait pas laisser entrer les retardataires au milieu des pièces musicales …
La scène vue de la place de Caroline ...

La scène vue de la place (B22) de Caroline …

... et de la mienne !

… et de la mienne (B24) !

Vue d'ensemble

Vue d’ensemble

 

Le site Internet de la Seine Musicale

Tags: ,

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus